Opéra en français

Pendant longtemps, il était d’usage de chanter un opéra dans la langue du pays où il est représenté : c’est donc en français que les spectateurs de l’hexagone entendent pour la première fois les chefs d’œuvre de l’opéra.
Jusqu’aux années 1950, les opéras ont été chantés dans la langue des théâtres qui les accueillaient. Aussi surprenant que ce la puisse paraitre aujourd’hui, ces aménagements des textes originaux avaient lieu avec l’assentiment des auteurs. Ces derniers étaient même généralement sollicités pour collaborer aux adaptations de leurs œuvres pour les principales scènes étrangères.
La traduction n’était pas alors trahison mais au contraire un moyen donné aux œuvres de conquérir des publics toujours plus larges.
La solution convient à tout le monde : les artistes chantent dans une langue qu’ils maîtrisent parfaitement et le spectateur profite pleinement de l’action scénique.
Entendre les opéras en français c’est donc retrouver le plaisir de la compréhension immédiate de l’œuvre.
Vous découvrirez cette saison Mozart, Wagner, Moussorgski, Rossini ou Richard Strauss dans des nouvelles productions et des distributions d’artistes français.

Programmation 2013 en cours.